Tourisme & Culture

Accueil | Tourisme & Culture | Alba-la-Romaine, village de caractère à découvrir

Alba-la-Romaine, village de caractère à découvrir

Alba-la-Romaine, village de caractère à découvrir

Labellisé aujourd’hui "village de caractère", Alba fut, du Ier siècle avant J-C au IVe siècle après J-C, le chef-lieu de la cité des Helviens : Alba helvorum, un des trois principaux pôles gallo-romains en Rhône-Alpes. Entre 1980 et 2000, des fouilles archéologiques ont permis de retrouver les traces de cette importante cité, les vestiges d’un théâtre romain, d’un centre monumental et d’un sanctuaire, en libre accès toute l’année aux visiteurs.

À l’intérieur des fortifications du village, datées du XIIIe siècle, un labyrinthe d’étroites ruelles pavées et voûtées nous dévoile le charme d’une architecture bicolore, tel un damier de pierres de basalte noir et calcaire blanc. La plupart des maisons ont été construites aux XVIe et XVIIe siècles, mais certaines sont plus anciennes encore. Inscriptions, linteaux de porte décorés ou reliefs bibliques murmurent chacun leur histoire au promeneur attentif. Au fil du parcours, grâce à une signalétique appropriée, le visiteur reconnaîtra d’autres témoins du riche passé historique d’Alba.


Alba la "Cité des Arts"

En 1948, les artistes de L’École de Paris découvrent dans le journal Combat un article de l’artiste et théoricien André l’Hote appelant les artistes et intellectuels à venir s’installer dans les maisons et ruines d’Alba...

Détails…


Baladez curieux 2014

PNG - 283.8 ko
Visite thématique de juin
PNG - 327.7 ko
Visites estivales
PNG - 283.4 ko
Visite thématique de septembre


L’église Saint André

Historique...

La construction de l’église Saint André s’étend sur un siècle de 1598 à 1699. Elle succède comme lieu de culte à la chapelle castrale Saint André (à l’angle des rues de l’Arceau et du Four) mais aussi aux églises Saint Pierre et Saint Martin éloignées de l’agglomération et détruites durant les Guerres de Religion (entre 1540 et 1598, date de l’édit de Nantes qui met fin aux guerres de religion sous Henri IV).

Détails…


La cité médiévale

Le bourg médiéval s’est construit en arc de cercle autour du château érigé sur un dyke volcanique. Il se parcourt par un réseau de ruelles dallées. Au fil du parcours, le visiteur retrouvera, par une signalétique appropriée, les témoins d’un riche passé historique...

Détails…


Le château d’Alba

C’est au XI e siècle, que les évêques de Viviers, décident de construire un donjon carré sur le dyke volcanique d’Alba et d’y installer la seigneurie d’Aps.

Détails…


Le hameau de La Roche

Le hameau de La Roche A quelques minutes à pied du village, on trouve le hameau de La Roche construit avec les mêmes matériaux que ceux d’Alba. En 1240 le seigneur d’Aps devient co-seigneur de la Roche. Ce petit bourg a été fortifié en même temps qu’Aps : on y trouvait 7 tours et 3 portes. La Roche était une localité bien distincte, indépendante d’Alba. 42 habitations y étaient construites...

Détails…


Le site archéologique

L’existence d’une occupation antique dans la plaine viticole d’Alba est connue depuis plusieurs siècles. En travaillant la terre, les vignerons dégageaient des pierres de tailles, des colonnes, des mosaïques, des conduites de plomb, des fragments de marbre, des monnaies et même des statues en bronze ou en pierre. Cependant, il faut attendre 1861 pour que soit attesté l’implantation de la cité antique « Alba Helviorum » dans la plaine d’Alba...

Détails…


Dans la même rubrique